L’expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti est en mission d'observation

Haïti: L’expert des droits de l’homme en mission pour évaluer les progrès dans la mise en œuvre de ses recommandations

L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Gustavo Gallón, séjourne en Haïti du 6 au 15 septembre  2015 afin d’analyser la situation des droits de l’homme dans le pays et d’observer les progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations formulées dans son rapport au Conseil des droits de l’homme de mars 2015.

« Lors de cette quatrième visite, je souhaite faire le suivi du processus électoral de 2015 et écouter les préoccupations des Haïtiens et des Haïtiennes, en particulier de ceux qui sont rentrés de République dominicaine », a indiqué M. Gallón.

« Je vais être particulièrement attentif aux progrès effectués sur les cinq priorités mentionnées dans mon dernier rapport, à savoir l’analphabétisme, la détention préventive, la transparence et la crédibilité des élections, les violations des droits humains commises dans le passé, et le relogement dans des conditions durables et dignes de toutes les personnes déplacées en raison du séisme de 2010 et de catastrophes ultérieures et qui continuent à vivre dans des camps », a-t-il dit.

Comme lors de sa mission précédente, l’Expert indépendant se déplacera aussi en dehors de Port-au-Prince pour évaluer la situation des droits de l’homme en dehors de la capitale. Les informations recueillies serviront à la préparation du rapport que l’Expert indépendant doit présenter au Conseil des droits de l’homme en 2016.*

Durant sa mission, l’Expert indépendant rencontrera les autorités haïtiennes, y compris l’Office de la Protection du Citoyen, le corps diplomatique, des représentants de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et des agences de l'ONU, des défenseurs des droits de l’homme, et des organisations de la société civile.

L’Expert indépendant tiendra une conférence de presse le 15 septembre 2015 (heure à confirmer), dans la salle de conférence du siège de la MINUSTAH,  afin de présenter les observations préliminaires de sa visite. L'accès à la conférence de presse est strictement limité aux journalistes.

 

Qui est Gustavo Gallòn ?

L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme en Haïti est nommé par le Conseil des droits de l’homme.

Il est membre des Procédures Spéciales du Conseil des droits de l’homme, qui est un mécanisme mis en place par le Conseil des droits de l’homme et constitue le plus important organe du système des Nations Unies en matière de droits de l’Homme.

L’Expert indépendant exerce ses fonctions  de son plein gré et indépendamment de l’influence de tout Gouvernement ou organisation. Bien que le Haut-Commissariat aux droits de l’homme mette à sa disposition une assistance logistique et technique il n’est pas considéré comme membre du personnel des Nations Unies.

Gustavo Gallón (Colombie) est le quatrième expert indépendant du Conseil des droits de l’homme sur la situation des droits de l’homme en Haïti... 

 

Mandat

En 1995, la Commission des droits de l’homme adopta la Résolution 1995/70, en vertu de laquelle le mandat de l’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme en Haïti a été établit. Ladite résolution requérait le Secrétaire General de nommer un Expert indépendant dont l’objectif serait d’apporter son soutien au Gouvernement d’Haïti en matière de droits de l’homme, d’examiner la progression de la situation des droits de l’homme dans le pays et enfin, de veiller à la mise en œuvre des obligations contractées par ledit pays.

Le mandat de l’Expert indépendant a changé au cours des années pour s’adapter à l’évolution de la situation du pays. L’expert indépendant concentre désormais ses efforts sur l’assistance technique et le renforcement des capacités en matière des droits de l’homme en Haïti (Déclaration du Président, Conseil des droits de l’homme, Vingt-huitième session, Point 10 de l’ordre du jour du 26 Mars 2015- A/HRC/28/L.37). Pour ce faire, le Conseil des droits de l’homme :

Encourage l’Expert indépendant à continuer de travailler avec les institutions internationales, les bailleurs de fonds et la communauté internationale afin de les sensibiliser à apporter leur expertise et des ressources suffisantes aux efforts déployés par les autorités haïtiennes dans la reconstruction du pays et en faveur du développement durable.

Encourage l’Expert indépendant à continuer de travailler avec le Gouvernement haïtien, les organisations non gouvernementales haïtiennes et la société civile en Haïti.

Invite l’Expert indépendant à assister le Gouvernement haïtien dans la mise en œuvre de ses propres recommandations et de celles émises par les autres procédures spéciales.

Le Conseil invite également l’Expert indépendant à lui présenter, à sa trente et unième session, son rapport sur la situation des droits de l’homme en Haïti. Il l’invite en outre à se rendre en mission en Haïti et à en rendre compte au Conseil à sa trente et unième session.

 

Méthodes de travail

L’expert indépendant :

a) Suit l’évolution de la situation des droits de l’homme en Haïti et enquête sur les violations reportées, lance des appels urgents et adresse des lettres aux autorités haïtiennes au sujet desdites présumées violations. 

b) Entreprend des visites dans le pays et sa région et s’engage à créer des synergies avec tous les acteurs nationaux.

c) Présente des rapports au Conseil des droits de l’homme sur la situation des droits de l’homme en Haïti ; et

d) Rend publiques ses préoccupations et observations, notamment par le biais de communiqués de presse.

CRIJ : Septembre 2015

 

Service de recherche

    Extrait d'acte de naissance, de divorce, recherche ou légalisation d'un document, une loi...


L'avant-projet du Nouveau Code Pénal
    Réagissez sur le projet. Envoyez vos propositions à
    info@haitijustice.com


Le rendez-vous juridique du CRIJ

    Des avocats répondent à vos questions GRATUITEMENT

Retour vers le haut